Sélectionner une page

Le leader mondial de la vidéo-surveillance sponsorisé par l’Etat chinois

Le 22 mai 2019, plusieurs médias annoncent que le gouvernement des Etats-Unis prévoit d’ajouter Hangzhou Hikvision Digital Technology Co., Ltd. (杭州海康威视数字技术股份有限公司) et deux autres entreprises chinoises à une liste noire leur interdisant d’acheter des composants et des logiciels américains. Le gouvernement américain se dit préoccupé par deux choses : la menace sécuritaire qui pèserait sur son territoire si des entreprises de sécurité et surveillance chinoises investissaient massivement son marché, et le sort de la minorité ouïgoure au Xinjiang et de la surveillance accrue dont elle fait l’objet par le gouvernement chinois.

Exemple de caméra pour la vidéosurveillance de Hikvision

Le leader mondial des dispositifs de vidéosurveillance qui poursuit son déploiement à l’international

Hangzhou Hikvision Digital Technology Co., Ltd., connue sous le nom de Hikvision (海康威视), est le leader mondial de la manufacture et la vente de matériel de vidéosurveillance, actif à la fois sur les marchés publics et privés. L’entreprise a été fondée en 2001 à Hangzhou, dans la province du Zhejiang par Gong Hongjia et l’entreprise CET HIK Corporation. Fin 2018, l’entreprise compte 44 succursales de vente à l’étranger, formant un réseau marketing couvrant une centaine de pays, mais également plus de 100 centres de réparation agréés à travers le monde. Elle emploie plus de 34 000 employés.

Des liens capitalistiques substantiels avec l’Etat chinois au travers de CETC

Au 20 avril 2019, les quatre principaux actionnaires de Hikvision sont :

  • CET HIK Group Corporation (中电海康集团有限公司), 39,08%
  • Gong Hongjia (龚虹嘉), 13,43%
  • Hong Kong Securities Clearing Co., Ltd. (香港中央结算有限公司), 9,41%
  • Xinjiang Weixun Investment Management Limited Partnership (新疆威讯投资管理有限合伙企业), 4,82%
  • Les autres actionnaires détiennent moins de 2% des parts de l’entreprise.

CET HIK Group Corporation est une filiale détenue à 100% China Electronics Technology Group (CETC, 中国电子科技集团公司), fondée par le Ministère de l’Industrie de l’Information et entièrement détenue par l’Etat chinois. CETC fabrique et vend des équipements de communication, des équipements électroniques, des logiciels, des ordinateurs, etc. pour des usages à la fois civils et militaires. En mars 2016, le gouvernement chinois a chargé CETC de développer des logiciels permettant d’identifier de potentiels terroristes ; CETC a également remporté des contrats gouvernementaux pour déployer des systèmes de reconnaissance faciale dans la préfecture de Hotan, dans la province autonome du Xinjiang.

Gong Hongjia, fondateur de Hikvision, est diplômé de la Huazhong University of Science and Technology. Il est citoyen chinois mais réside de façon permanente à Hong Kong avec sa famille. Il est classé 171e fortune mondiale par Forbes pour l’année 2019.