Sélectionner une page

La nouvelle génération de diplomates chinois, emmenée par le très médiatique Zhao Lijian, s’est retrouvée sous les feux de la rampe avec des communications plus virulentes qu’à l’ordinaire, en particulier sur Twitter.

Ce réseau n’a pourtant pas toujours été un canal de communication privilégié de la diplomatie chinoise, au contraire il n’a connu un bond des créations de comptes chez les diplomates que depuis un an et demi.

Les graphiques proposés ci-dessous représentent les comptes Twitter du réseau diplomatique chinois les plus suivis par les diplomates chinois ayant eux-mêmes un compte. Quels pairs et quelles ambassades les diplomates chinois suivent-ils ?

2009 : Twitter est censuré en Chine, les seuls comptes présents sur la plateforme sont ceux des grands médias nationaux

Cartographie des comptes présents sur Twitter dès 2009

En 2009, Twitter est censuré en Chine, la plateforme est encore peu utilisée dans le cadre de la diplomatie d’influence chinoise, seuls des comptes affiliés à des médias officiels anglophones comme le Global Times ou China Daily ou CCTV.

2009-2015 : Quelques précurseurs comme le faucon Zhao Lijian commencent à utiliser la plateforme

Entre 2009 et 2015, seuls quelques comptes sont créés notamment celui de Zhao Lijian, ambassadeur au Pakistan et de certaines représentations diplomatiques chinoises au sein des instances onusiennes.

Zhao Lijian (赵立坚), né en 1972, est un diplomate chinois, formé notamment au Korea Development Institute. Il débute sa carrière en 2009 à l’ambassade de Chine aux États-Unis, puis prend le poste de directeur du département Asie du ministère des affaires étrangères en 2013. Zhao Lijian a occupé les fonctions de n°2 de l’ambassade de Chine au Pakistan avant de devenir porte parole du ministère des affaires étrangères en 2020. Souvent qualifié de « faucon », il représente la nouvelle garde de la diplomatie chinoise, et est notamment connu pour ses communications incisives, tranchant avec une tradition de communication diplomatique plutôt minimaliste et peu offensive.

2015-2018 : La présence officielle chinoise sur Twitter reste marginale

De 2015 à 2018, très peu de comptes officiels sont créés sur Twitter, la plateforme c’est pas encore un terrain de jeu pour le développement de la diplomatie chinoise. Cependant tout change en 2019.

2019 : La naissance d’une diplomatie chinoise sur Twitter

Zhao Lijian rentre à Pékin, il est nommé porte-parole adjoint. En quelque mois, le réseau diplomatique chinois investit massivement Twitter et la plupart des ambassades créent leur compte pour relayer les messages officiels, qu’ils soient défensifs ou offensifs. Les principaux acteurs de ce réseau sont à la fois des diplomates relativement jeunes et offensifs comme Zhao Lijian et Hua Chunying ou des membres de l’orthodoxie traditionnelle comme Cui Tiankai, ambassadeur aux États-Unis.

Hua Chunying (华春莹) est née en 1970. Elle est directrice adjointe du département de l’information du ministère des Affaires étrangères de la République populaire de Chine, et porte-parole du Ministère des affaires étrangères. Elle est connue pour ses prises paroles directes en temps que porte-parole.

Cui Tiankai (崔天凯) est un diplomate chinois né en 1952. Il débute sa carrière à l’ONU, où il travaille durant 5 ans, et reprend un cycle universitaire aux États-Unis à la suite de cette expérience. Il entre au Ministère des affaires étrangères chinois et occupe de nombreuses fonctions, parmi lesquelles ministre conseiller auprès de l’ONU, directeur général du département des affaires asiatiques, ambassadeur au Japon. Il est nommé en 2013 ambassadeur aux États-Unis. Il défend une approche modérée et traditionnelle des relations diplomatiques en opposition à la nouvelle génération incarnée par Zhao Lijian.



Liu Xiaoming (刘晓明) est un diplomate chinoise né en 1956, il a effectué une partie de ses études aux États-Unis. Il est ambassadeur de Chine en Égypte de 2001 à 2003, puis en Corée du Nord entre 2006 et 2010. A partir de 2010, il prend la fonction d’ambassadeur de Chine au Royaume-Uni. Il s’est notamment illustré par des propos très durs sur les manifestations prodémocratie à Hong Kong en 2019.

Sun Weidong (孙卫东) est un diplomate chinois né en 1966. Il a notamment occupé les postes de Vice-directeur général du département des affaires asiatiques du ministère des affaires étrangères de 2008 à 2013, ambassadeur au Pakistan de 2013 à 2017 puis directeur général du département de planification politique. Il est nommé en 2019 ambassadeur de Chine en Inde.

2020: La diplomatie chinoise en ligne est plus active mais peu de nouveaux comptes sont créés